Pyramid of pengqueen

Pyramid of pengqueen ou l’Indiana des glaces

Que vous soyez plutôt Indiana Peng’ ou Tomb Raid’gouin vous allez adorer aller chercher des trésors dans cette pyramide de glace. Le décor est planté. Vous êtes des pingouins aventuriers à la recherche de trésors enfouis au sein de la fameuse pyramide de glace. Le problème et vous l’imaginez bien, c’est que de tels trésors n’ont pas été laissés à l’abandon dans cette crypte glacée. Une momie veille sur eux et cherche à vous poursuivre dans le labyrinthe…. gare à vos ailes les pingouineaux, si elle vous attrape 4 fois vous perdez la partie (à deux joueurs). Autant vous le dire de suite, il ne faudra pas être manchot… (désolé)

Mais alors comment que ça se joue nom d’un pingouin?

Objectif richesse bien sûr!

5 cartes trésors vous sont attribuées en début de partie. Une de chaque couleur. On peut voir sur le plateau que tous les trésors sont regroupés par couleur dans la pyramide. Il vous faudra donc forcément la parcourir dans son ensemble pour les récupérer tous. Car tel est votre objectif: ressortir de la pyramide avec vos 5 trésors en poche et bien sûr être le premier à la faire!

Chacun son tour…

Chaque aventurier va jouer une fois puis viendra le tour de la momie de partir en chasse.

A son tour l’aventurier lance les dés et met de côté les dés face momie. Ceux là sont bloqués et plus utilisables jusqu’à ce qu’un joueur décide à son tour de les libérer en laissant la momie avancer d’autant de cases.

Il peut ensuite relancer autant de fois le reste des dés en mettant toujours de côté les dés momie jusqu’à ce qu’il obtienne une face qu’il souhaite.

Et là il joue le mouvement choisi.

  • les dés offrent des faces 1, 2, 3, 4 qui correspondent au nombre de cases que le pingouins peut parcourir. Il est possible de revenir en arrière si on le souhaite (avec un dé 3 on peut faire 2 pas en avant et 1 en arrière par exemple. Cela permet d’avancer de un si on a pas eu de face 1 au lancé)
  • Il y a aussi une face flèche. cela permet d’avancer en ligne droite jusqu’à un obstacle. c’est à dire un autre aventurier ou une paroi.
  • Et enfin, on l’a mentionné une face momie qui bloque le dé jusqu’à nouvel ordre et qui donne plus de mobilité à la momie
    des trésors bien répartis

    à son tour.

Si à la fin de son déplacement notre pingou est sur un trésor qu’il a dans sa liste, il le réclame et annonce « trésor!!! » en montrant sa carte à tout le monde…. y comprit à la momie. Et oui, trop heureux d’avoir mis la main sur un trésor, vous criez dans la pyramide et vous faite repérer par la momie.

Attention, parce que maintenant elle sait où vous êtes….

C’est ensuite au joueur suivant.

…en attendant la momie!

Une fois que tous les joueurs ont effectué leur tour c’est à la momie de jouer. Elle lance un dé noir auquel elle ajoute le nombre de dés bloqués. Donc le dé noir offre des déplacements de 1, 2 ou 3. Avec un lancé sur la face 2 et 4 dés bloqués, la momie avance donc de 6 cases.

Si au début d’un tour d’un aventurier, il décide de débloquer les dés blancs pour les lancer tous, la momie avance alors d’autant de cases que de dés bloqués.

On voit donc que les faces momie sont une malédiction! Plus on en fait, moins on a de dés blancs à jouer et plus la momie avance vite. Et lorsqu’on décide de les reprendre, la momie avance encore… va falloir être discret !

 

Un système de jeu exceptionnel !

Tout le sel du jeu vient du matériel utilisé. Le plateau pyramide est un plateau vertical qui vient se positionner parfaitement dans la boite de jeu. Ainsi à l’instar de la bataille navale, chaque camp à une vue sur l’intérieur de la pyramide. D’un côté les pingous valeureux et de l’autre la maudite momie.

plateau pyramid of pengqueen

Les pions sont aimantés sur le plateau pour permettre d’évoluer sur ce pan vertical. Avec d’un côté les pions aventuriers et le pion momie et de l’autre, une figurine momie aimantée qui permet au joueurs qui joue la momie en le déplaçant de déplacer le pion momie de l’autre côté du plateau. Les joueurs voient donc le pion momie avancer devant eux et les chercher alors que la momie elle, fait ça à l’aveugle de son côté. Enfin à l’aveugle, pas tant que ça… on l’a vu, le manque discrétion des pingouins fait qu’à chaque prise, elle sait exactement où se trouve le pingou chanceux.

 

A chaque fois que la momie passe sur une case joueur, le système d’aimant fait son effet et « clac! » la momie attrape le pion joueur. Ambiance garantie autour de la table.

Le joueur repart alors au début (entrée de la pyramide) et donne une flamme à la momie. Lorsque la momie en a récolté 3 (peu importe la couleur) le jeu s’arrête pour tout le monde. Snif.

les trésors …

De plus, la momie peut voir le dos des cartes trésors des joueurs. Ainsi elle est en mesure par la couleur de la carte de savoir dans quel coin les joueurs vont chercher à évoluer.

Un jeu asymétrique très intéressant

la momie plus dur à jouer

Le rôle de la momie est donc un rôle trés tactique. Une momie qui jouerait vraiment au hasard ne gagnerait jamais. Il faut pouvoir a partir d’où on a localisé un pingouin, des cartes qu’il lui reste et de son tirage de dé, anticiper son déplacement pour l’attraper. Le système de plateau vertical fait qu’on voit dans quelle direction le bras du joueur se déplace….. Oui c’est fourbe mais c’est le jeu. Il est donc clair que les plus jeunes ne pourront pas jouer la momie de suite. En revanche c’est le rôle qui a eu le plus la côte pendant nos sessions de tests. Comme quoi.

 

Pyramid of pengqueen est idéal pour des parties en famille car les adultes n’auront pas à « laisser les petits gagner ». En effet dès qu’ils ont compris la mécanique, même une momie aguerrie peut se faire déborder…

Les aventuriers: des tactiques à mettre en place

Il est clair que le jeu pourrait être décrit comme semi-coopératif. Les pingouins vont devoir faire des concessions pour éviter que leur concurrents se fassent attraper car cela pourrait faire gagner la momie. Donc il faut à la fois attraper ses trésors en premier mais aussi limiter l’avancée de la momie.

Tout ça n’est pas évident à comprendre au début mais ce jeu est donc une plateforme idéale d’initiation à ce type de mécanique originale. Je veux gagner mais j’évite de te faire une crasse sinon on va tous perdre.

De manière plus évidente, les plus jeunes pourront apprendre à ne pas attraper un trésor (et même s’ils le peuvent) alors que la momie est très proche. Il vaut mieux attendre qu’elle s’éloigne pour prendre un trésor. La patience, en situation c’est trés dur de résister….

Accessible aux plus jeunes

Ce qu’il y a de bien avec les jeux coop ou semi-coop c’est qu’on peut guider les enfants. Ici clairement l’âge indiqué sur la boîte de 8+ est destiné au rôle de la momie. Dès 6 ans les monstres peuvent jouer un aventurier sans problèmes.

 

Un jeu parfait alors?

Presque….

Mécanique originale, système de jeu novateur, apprentissage garantit, ambiance assurée et partie relativement courte. Ok ça frôle le perfect c’est vrai.

Le seul bémol que l’on y a vu c’est la taille des pions aimantés. ils sont minuscules…  j’y voit deux inconvénients: s’ils glissent dans la boite c’est plus dur à rattraper mais surtout par rapport à la taille du plateau et à celle de la statuette momie, ces pions dénotent vraiment par leur taille.

Donc finalement cela reste un point de détail.

 

Auteur(s) Marcel-André Casasola Merkle
Illustrateur Reinis Pētersons
Éditeur Brain Games
Joueurs 2 à 5
Age 8ans et +

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *