Wangdo

Wangdo, once upon a time in Asia…..

4 clan d’ours régnaient sur les terres d’Asie. Un beau jour, le roi décida de désigner un successeur et ce fût alors l’occasion pour chacun des clans d’envoyer un Prince voyager à travers les terres pour apprendre les secrets de la religion, de l’éducation, de l’art militaire et du commerce en érigeant des stèles d’ours sacrées. Tel sera votre rôle dans Wangdo. Vous allez tenter d’être le premier dans cette course aux honneurs.

Vidéo d’unboxing par ICI!

Un principe de jeu trés simple

Face à vous, une carte des terres d’Asie avec les différents villages et les routes qui les relient.

Chaque joueur possède un plateau personnel avec les 4 thématiques qu’il cherche à connaître (religion, éducation, art militaire et commerce). En fonction du nombre de joueurs vous aurez plus ou moins d’items par catégorie à récolter.

Un jeton connaissance est placé sur chaque village au hasard et chaque joueur prend 3 stèles ours au hasard.

On positionne 4 stèles sur le plateau au départ.

Le principe est simple: pour récupérer un jeton connaissance il faut poser une stèle dessus.

  • On ne peut poser une stèle que si elle est reliée à au moins une autre stèle par un chemin.
  • Deux stèles de même couleur ne peuvent pas être reliées entre elles.
  • Et enfin après la pose il faut faire une offrande en défaussant autant de stèles de même couleur que celles adjacentes à la votre. Vous les placez sur les cases temples à côté de la carte.

Un schéma vaut mieux qu’un long discours:

Pour récupérer ce token, il faudra poser une stèle orange, noire ou blanche et payer une stèle bleue
Pour ce coup ci, seule une stèle orange ou bleue est autorisée. il faudra vous acquitter de deux stèles, une blanche et une noire.

Comment gagner des stèles

Il n’y a que deux actions possibles à son tour: poser une stèle ou en récupérer.

Poser une stèle, on vient de le voir. Et vous comprenez que ça coûte cher! La stèle qu’on pose plus les stèles qu’on offre aux temples.

Pour remédier à cela, on peut choisir la seconde option qui consiste à récupérer des stèles.

Soit on prend deux stèles présentes sur les temples, soit on en pioche 3 au hasard dans le sac. Au final on en prend moins mais on les choisit ou on s’en remet au hasard pour faire du nombre.

Les temples de Wangdo

Les fameux temples sur lesquels on dépose les offrandes. C’est ici qu’on peut venir piocher deux stèles à son tour.

Si un des temples venait à se remplir, le joueur ayant posé la dernières stèle remet toutes les stèles du temple en question dans le sac et prend une stèle de son choix dans un des 3 autres. Une sorte de bonus quoi.

Le plateau personnel et les bonus

Ils sont tous identiques et représentent les tokens à ramasser. Le premier qui remplira son plateau deviendra le vainqueur!

Dès qu’une colonne est remplie on gagne une carte bonus. Elle donne des bonifications ponctuelles ou permanentes.

On en pense quoi?

Wangdo est un jeu très simple dans sa mécanique en réalité. Deux actions uniquement et une course rapide. Rapide mais pas dénuée de tactique. On voit sur le plateau que des villages sont reliés à un autre village ou à deux ou à trois. Evidemment, en fonction du village choisit le coût en stèles va être plus élevé et nécessitera de passer son tour après pour en ramasser. Le jeu va donc consister dans une gestion serrée de ses possessions de stèles.

Le plateau est clair et les figurines ours magnifiques. Pour compléter le tableau, la boîte possède un thermoformage très pratique. Bref, le jeu est beau et ça, c’est trés agréable. Curieux de voir tout ça? On a fait une vidéo d’unboxing que vous pouvez voir ICI.

Il est trés accessible pour jouer avec un enfant. Les règles sont expliquées en deux minutes et le jeu peut devenir un support interessant pour initier à la réflexion. Ou est-il le plus interessant pour moi de poser ma stèle?

Au final, un jeu rapide à sortir sans prise de tête. On a bien apprécié chez nous!

Nb joueurs2 à 4
Age8 ans et +
Durée30 minutes
Auteur(s)Frank Crittin, Grégoire Largey, Sébastien Pauchon
IllustrateurJakub Rebelka
ÉditeurMatagot

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.