Blossoms

Vivez la vie formidable des meilleurs jardiniers et tentez d’être celui qui confectionne le plus beau bouquet!

 

Le ton est donné, avec Blossoms on est clairement dans un jeu avec un thème tout aussi original que léger. Mes enfants adorant les fleurs, quoi de plus normal que de se lancer dans l’aventure.

A qui en fera pousser le plus

Le but dans ce jeu compétitif à deux joueurs est de faire pousser les plus belles fleurs le plus haut possible avec le plus grand nombre de variétés.Vous avez donc face à vous 4 pots de fleurs et une pile de cartes composée de 6 espèces à cultiver.

Silence, ça pousse !

Chaque jardinier prend deux cartes en main et les tours vont s’enchaîner comme suit:

Toujours commencer par cultiver: on tire une carte et on doit la poser sur un des pots de fleur. Si un pot a déjà cette espèce on doit la poser dessus ce qui donne un très bel effet de fleur qui pousse.

Si ce n’est pas le cas et qu’il y a un pot vide: on l’occupe!

Puis 5 actions sont disponibles:

continuer à cultiver (tirer une carte et la mettre en pot) autant qu’on veut sauf si tous les pots sont pris et qu’on ne peut faire la plantation, alors là le jardinier s’arrête et passe son tour.On voit ici que cette action cultiver est le cœur du jeu. On est face à une mécanique de stop ou encore . Le choix sera donc de savoir s’arrêter au bon moment, ce qui est intéressant ici c’est qu’en cherchant à faire pousser les roses par exemple on prend non seulement le risque de devoir s’arrêter prématurément en cas de pas-de-pot mais aussi de faire pousser les autres fleurs qui profiteront à l’autre joueur son tour venu.

Couper : Cette action met fin au tour du jardinier. Il choisit un pot avec une fleur d’au moins deux cartes de haut et la coupe. Il récupère alors les cartes et les pose devant lui. On fera le compte des points à la fin en prenant en compte la diversité du bouquet et la taille de ses fleurs.

Planter :Une fois par tour, un jardinier peut planter une fleur qu’il a en main. La carte n’est pas repiochée en revanche.

Passer : Ok c’est une action de lâche mais elle existe alors je la mentionne.

Action spéciale : Chaque jardinier possède quatre jetons spéciaux. A son tour il peut en placer un sur un pot. D’une part ce jeton empêche l’autre jardinier de couper cette fleur jusqu’au prochain tour. D’autre part chaque pot propose une action associée: piocher trois cartes et les remettre dans l’ordre qu’on veut, ou planter une carte de sa main dans un pot d’une espèce différente en la glissant sous la pile ou encore éviter le prochain pas-de-pot…

Le jardinier s’arrête donc quand il veut ou quand il coupe une fleur ou quand il rencontre un cas de pas-de-pot.

Blossoms : ca combotte dans les jardins

Ne soyez pas trop gourmands

Oui c’est pas la taille qui compte….. (sorry) au delà de six cartes de hauteur, une fleur fane et les six cartes sont défaussées. Il est donc dangereux de chercher absolument à booster ses plantations aux hormones.

Les deux moyens de scorer

Des interactions bien réelles

On peut cultiver son jardin dans son coin mais ça serait passer à côté du sel de Blossoms.

En effet les actions spéciales permettent quelques fourberies. A partir du moment où on peut empêcher une fleur d’être coupée sur un tour on peut se permettre de cultiver à fond quitte à perdre son tour puisqu’on a « protégé » sa plante. Oui mais c’est sans compter sur l’esprit fourbe de votre adversaire qui va peut être la faire faner avant que vous ne la coupiez….

Blossoms est un joli jeu adapté aux enfants

Les illustrations sont magnifiques et on remarque un souci du détail puisque toutes les fleurs qui semblent identiques ne le sont pas forcément. (Vous remarquez des coccinelles par ci par là ou d’autres détails qui attirent l’œil).

Le jeu est simple donc mais pas simpliste. Un système de push your luck agréable qui laisse la place à quelques coups bas.

Le thème et les illustrations permettent de sortir un peu des pirates, voitures, monstres, licornes ou princesses. Et c’est agréable. Blossoms n’a pas été créé explicitement pour les enfants mais s’adapte donc bien à ce public. L’intérêt que j’y vois c’est que vous pourrez agréablement faire quelques parties entre adultes sans problèmes !

Pirouettes

Je rajoute un petit mot pour préciser que j’ai pris ce jeu dans une boutique: Pirouettes à Pessac (33) dans laquelle je commence à avoir mes petites habitudes. Vous pouvez la retrouver sur facebook ici. Super sympas et passionnés ils proposent un choix d’excellents jeux et sont toujours de très bons conseils.

Je mets des liens vers des sites en ligne mais je cois qu’il faut aussi insister sur l’importance des boutiques de proximité. Donc si vous passez par là bas vous savez maintenant où aller !

 

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *