Gold

Le mont Gold-Rush, la dernière mine d’or, est prise d’assaut de toutes parts. Quel chercheur d’or parviendra à sortir le plus d’or de la mine et à berner ses rivaux au passage ? Gold est un petit jeu (c’est rien de le dire) imaginé par le prolifique Reiner Knizia en personne !

L’or vous fait vibrer? Alors entrez dans la mine…

Chaque joueur pose un jeton mine à sa couleur devant lui et le reste des jetons est placé face cachée au milieu. A t-on déjà vu une mine ordonnée?

Des jetons? On m’avait parlé d’or….

On trouve des jetons pépites numérotés de 1 à 4, des jetons mineurs de chaque couleurs (de 2 à 5) et des jetons dynamites.

Gold game
Nos mineurs

Le gameplay est trés simple. A son tour le joueur actif retourne deux jetons.

S’il retourne un mineur et une pépite alors si le mineur a un chiffre plus grand, il prend la pépite et retire le mineur du jeu. On imagine aisément que celui-ci pose la casquette et va descendre quelques whiskys au saloon.

Si son chiffre est inférieur à la pépite, alors les deux jetons sont retournés face cachés. (ça sent le memory…..)

Ok…. Donc on prend des pépites. C’est tout?

Ben non…. car vous l’imaginez bien il va arriver le moment où deux jetons mineurs seront retournés. Et là, c’est la bagarre. Le plus costaud chasse l’autre. La loi de la mine…. Et ceci quelle que soit la couleur des mineurs.

Money, money, money !!!!

Si deux jetons pépites sont retournés alors le joueur les repose à leur place en essayant de mémoriser leur emplacement pour plus tard.

Si un de jetons est une dynamite, alors les deux jetons sont retirés du jeu.

Mon coeur fait BOUM !!

Le finish “sous tension”

Une fois qu’il ne reste plus que 10 jetons dans la mine, chaque joueur à son tour choisira un jeton. Si c’est une pépite, il la garde, sinon il retire le jeton du jeu.

Quand la mine est vide, chacun compte ses pépites et le plus riche se moque des autres.

On en pense quoi de Gold?

La mécanique du mémory est ici utilisée mais d’une manière trés maline. Car oui ce jeu possède un peu plus de profondeur (#joke de mineur) qu’il n’y parait.

Comme on peut retirer des mineurs adverses, il vous “suffit” lorsque vous avez localisé votre mineur 5 de le prendre régulièrement avec un mineur adverse : là vous jouez l’étouffement. Bien sûr le hasard est trés trés présent mais la mémoire fera la différence entre les joueurs.

La boîte mini-mini est très pratique. On avait déjà chroniqué le précédent jeu de Game factory: Punto qui avait le même format. On l’emmène partout mais attention quand même il faudra de la place pour étaler tous les jetons. Franchement, vu l’état de mes étagères de ludiste invétéré, avoir une mini boîte ça fait du bien! Les enfants ont bien accroché car le fait de retirer les mineurs adverses leur a beaucoup plus! Le fait de retourner les deux cartes l’une après l’autre est également super excitant lorsque vous tirez une dynamite. imaginez la tête des autres joueurs qui ont révélés l’emplacement de certains de leurs mineurs….

Bref, c’est rapide, c’est fun, c’est pratique et accessible pour toute la famille.

Ne vous ruez pas dans vos magasins de suite, il sera disponible en juillet!

Auteur(s)Reiner Knizia
DistributeurAtalia
ÉditeurGame Factory
Age6 et +
Durée15 +
Joueurs2 à 5

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.