Villainous

Villainous réveille le méchant qui est en vous!!

Quel bonheur de jouer les méchants de Disney… C’est un parti pris assez innovant et clairement ça marche!

Ça marche tout d’abord parce que Villainous prend bien soin d’individualiser chaque personnage en le rendant unique mais aussi parce que tout est pensé pour coller à l’histoire d’origine. Tout ceci créé une immersion assez forte dans l’univers.

Avant de vous dire ce qu’on en a pensé, regardons ensemble comment ça se joue…

Vilain un jour, vilain toujours

Vous incarnez donc chacun un vilain de Disney et avez chacun un objectif précis pour remporter la partie.

Comment on joue?

À son tour, le joueur déplace son personnage sur l’un des quatre lieux de son royaume et effectue les actions associées.

On peut piocher des jetons, poser une carte, l’activer, la déplacer, etc..

Il est possible de positionner une carte héros sur le plateau d’un adversaire… La carte est alors prise dans le deck de l ‘adversaire et positionnée sur un de ses lieux de manière à y recouvrir deux actions qui lui sont alors indisponibles. Bon moyen de ralentir l’action de quelqu’un tout ça…

Des personnages fouillés au gameplay unique

LE gros point positif qu’on souhaite souligner ici c’est le travail sur la mécanique de jeu et les personnages qui a été effectué. Chaque personnage de Villainous va avoir un objectif différent avec un paquet de cartes uniques. Les actions disponibles ne sont pas les mêmes et donnent le côté unique à chaque personnage.

Une édition très soignée qui colle à l’univers Disney

Les lieux sont les lieux « mythiques » de chaque dessin animé et les illustrations magnifiques nous transportent directement dans l’univers des histoires. Chaque héros qu’on va devoir affronter est un héros qu’on a admiré à la télé et qu’on veut écarteler maintenant! (Écarter pardon…)

Ben si c’est si bien pourquoi se limiter à 5 méchants alors?

Qui a dit qu’on s’arrête là? Deux extensions sont déjà planifiées… Quel méchant y aura sa place?

la boîte de base et ses deux petites soeurs

Un très beau matériel

Quand on ouvre la boîte c’est avant tout un « Waouuuu » que vous devriez entendre sortir de votre bouche. Puis un « oh! ils ont pensé à un thermoformage pour placer les figurines.. » et enfin un « What??? C’est quoi ces figurines?? »

Ravensburger arrive à nous étonner juste à l’ouverture de la boîte. Les figurines sont stylisées et rendent un vrai côté onirique qui colle à l’univers. Elles sont originales, de belle facture et d’une taille très très respectable. Que du bon ! Tout a été pensé finement pour accueillir les cartes, les figurines et les plateaux joueurs. C’est pratique et super agréable pour la mise en place.

Super bien: c’est sûr! Au top? A vous de voir…

Bien sûr le jeu pourrait nourrir quelques frustrations chez certains. En effet, on incarne tous un méchant différent mais en réalité il n’y a aucun affrontement direct.

Vous n’aurez pas le plaisir de voir le capitaine Crochet embrocher Médusa. Tant pis.

Ici les interactions se limitent à bloquer la quête de l’autre. On va chercher à le ralentir en lui plaçant des héros qui l’obligeront à perdre du temps en les combattant pour libérer ses actions.

Le jeu peut donc devenir un jeu individuel si on n’y prête pas garde.

Pour éviter cet écueil je conseille de prendre le temps en début de partie de bien faire le point sur chaque personnage joué. Quel est son objectif? Quelles sont ses cartes? Quelle carte particulière il attend? Quelles sont les actions essentielles sur son plateau? … Peut être un peu long mais une fois que les perso sont assimilés ça roulera tout seul. C’est le passage obligé pour donner l’interaction nécessaire à ce jeu.

Ensuite je conseille aussi d’éviter de commencer à y jouer à 4. La partie peut vite durer très longtemps… Le mieux est de se faire la main à 2 puis 3. C’est quand tous les perso seront connus et maîtrisés par tous que le jeu à 4 pourra prendre de l’intérêt avec des alliances qui pourront se créer pour faire des crasses au premier… (Vous êtes des méchants après tout!)

 

Au final, ce qu’on pense de ce villainous…

On a adoré:

  • l’univers Disney of course
  • les figurines très originales
  • incarner des méchants
  • chaque personnage unique

D’autres aimeront moins:

  • les parties peuvent être longues
  • un temps d’apprentissage nécessaire pour connaître le jeu des adversaires (objectif parmi d’autres)
Nb joueurs 2 à 6
Age 10 ans et plus
Auteur(s) Prospero Hall
Éditeur Ravensburger

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.