Roi & Compagnie

Papy tu jouais à quoi quand tu étais petit?

Au yam’s! C’est un jeu de dé trés sympa, regarde…

Bwaaaa! Y a pas de dessins?

……

Jouons plutôt à roi & compagnie !

Des couleurs et des personnages attachants!

Oui c’est le principe du yams que vous propose Roi et Compagnie. C’est à dire une mécanique de choix de combinaisons de dés.

Posons le contexte: vous êtes roi!!

Vous êtes roi et cherchez à recruter une population! Pour cela vous allez vanter les mérites de votre royaume par monts et par vaux. Le problème c’est que d’autres rois tentent de convaincre ces populations de rejoindre leurs terres. Il va donc falloir être adroit aux dés pour les impressionner!

Comment faire pour avoir le plus beau royaume dans roi & compagnie?

Chaque joueur a le droit à trois lancers. A chaque lancer il peut mettre de côté les dés qu’il veut parmi les 6 de départ.

Il choisit ensuite le personnage duquel il a réussi à faire la combinaison et le pose devant lui. Si par chances ce personnage se situe sous son lieu d’habitation, alors le joueur prend aussi la carte habitation du dessus et la place devant lui sous le personnage.

Exemples de personnages. Pour la fée: 3 dés rouges et 2 bleus, pour l’ogre: 2 fois deux dés identiques en chiffre (quelle que soit la couleur)

Evidemment parfois les dés ne sont pas avec vous…. Si cela devait arriver, alors vous prendrez une carte malus que vous poserez devant vous. Pour renouveler les personnages, en cas d’échec, on retire le personnage le plus à droite, on décale tous les autres et on en rajoute un au premier emplacement. Evidemment on ramasse une pénalité aussi!

Oh qu’il est beau lui !

Les combinaisons sont diversifiées?

Oui! Le gros avantage d’avoir mis des dés de couleurs c’est que justement les combinaisons sont soit sur les couleurs soit sur les chiffres.

(Que des chiffres pairs, 6 dés de couleur identique, deux dés avec la même valeur et 3 dés avec une même valeur mais différente de la première, etc)

Ici le premier personnage requière une suite de 5 dés. Si vous l’emportez, vous prenez aussi une carte habitat car elles ont la même couleur!

Des pouvoirs qui rajoutent du piment !

Certains personnages ont des pouvoirs spéciaux lorsqu’on les recrute. Certains permettent de lancer 4 fois les dés au lieu de trois, d’autres proposent de rejouer un second tour dans la foulée. Il sont assez variés et peuvent même orienter votre choix de combinaisons pour recruter ces personnages.

Roi & Compagnie : on fait les comptes

La partie s’achève quand un lieu est vide, quand la pile des habitants est vide ou celle des pénalités.

On fait alors les comptes en sommant la population recrutée et les lieux obtenus en retranchant les pénalités.

Un trés belle découverte

Quelle belle surprise que ce Roi & Compagnie! Ce jeu est rapide à mettre en place, les parties sont tendues, les challenges à relever variés et originaux, les illustrations sont très belles, et pour “couronner” le tout, la boîte est parfaitement dimensionnées…. (je vous avez dis que je détestais les boîtes sur-dimensionnées?)

On est pas là pour faire un doctorat en probabilité mais le jeu est très interessant pour apprendre aux enfants à faire des choix. Je fais un premier lancer. Je dois faire une suite ou que des 1 ou 3 dés verts et deux rouges…. Alors, combien de dés aurai-je à re-lancer pour chaque possibilité et du coup quelle combinaison ai je le plus de chances de réussir. C’est le principe du stop ou encore. Parfois mieux vaut se contenter d’une combinaison facile et d’un personnage avec peu de points que de ramasser des pénalités si on est trop gourmand. Très intéressant !

Auteur(s)Nils Nilsson
IllustrateurGus Batts
Nb joueurs2 à 5
Durée30 minutes
ÉditeurHaba

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.