Farmini

Avec Farmini, soyez le meilleur fermier!

Ce petit jeu de tuile est rapide et fun. Il s’agit de piocher parmi 4 tuiles disponibles au centre de la table une tuile à chaque tour pour agrandir ses terres ou y ajouter des animaux.

Les tuiles représentent des bouts de champs clôturés, des animaux ou des loups !

Si vous prenez une tuile :

  • champs, il faut faire correspondre les enclos
  • animaux, vous pouvez la placer sur une parcelle qui leur est réservée
  • loup. Aïe Aïe Aïe. Chaque loup est représenté avec l’animal qu’il souhaite croquer. Si les joueurs possèdent ces animaux en liberté dans un enclos ouvert, alors ils doivent retirer ces pions. Le loup les a dévorés. On retire la tuile loup et on en tire une nouvelle.

Ainsi de suite jusqu’à épuisement des tuiles.

Je crois que ce loup va se faire plaisir …

Comment on score avec tout ça?

Et bien de deux manières:

  • La première, c’est par les animaux présents sur notre terrain. Chaque animal remporte 1 point (que l’enclos soit fermé ou ouvert)
  • La seconde c’est le nombre de maïs présents dans des enclos fermés et sans animaux. (1 point à nouveau par maïs)

Une petite variante rajoute le fait que les animaux comptent double si au sein d’un enclos ils sont de la même espèce.

Les fameux animaux. Ils sont mignons ….

Fun, tactique et rapide

C’est pour moi une très bonne initiation pour des jeux plus velus de pose de tuiles. Je pense bien sûr à Carcassonne ici.

Avec Farmini on est dans du léger et du rapide, d’où l’âge mentionné : 5 ans. Et il est en effet jouable dès 5 ans. Bravo aux auteurs.

C’est un bon moyen d’initier ses enfants à la tactique et/ou à la stratégie. Je vous renvoie ICI à un article que l’on a écrit sur ce sujet. En effet, comme les fermes sont visibles, on peut calculer assez rapidement les scores en temps réels et faire des choix plus ou moins osés.

Le nombre de loup étant connu, si l’enfant les a comptés et qu’il voit arriver des tuiles animaux dont tous les loups ont été épuisés, il peut alors les placer sans soucis s’assurant ainsi des points faciles.

Le seul regret que je formule c’est le manque d’interaction entre les joueurs. Chacun construit dans son coin et subit les loups au même titre que les autres. On peut bien sûr prendre une tuile pour ne pas que l’adversaire clôture son champ de blé mais si elle ne nous est pas utile c’est un tour de perdu quand même.

Cela reste une belle petite surprise qui tient dans un format poche.

Une petite vidéo d’une partie a été mise en ligne sur le blog. Vous pouvez la visionner ICI.

 

Plateau marmot en parle également ICI. Je vous recommande chaudement de faire un tour sur ce blog très complet.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *