Les mystères de Pékin

Les mystères de Pékin est un jeu auquel vous avez peut-être déjà joué enfants. Il est sorti en  1987.

Si j’en parle ici c’est d’une part pacque nous aimons le sortir en famille mais surtout parce qu’il n’a pas pris une ride.

La règle en deux mots

Une course serrée

Vous êtes tous enquêteurs à pékin et partez à la recherche d’un méchant. Il va falloir aller interroger chaque habitant de pékin présent pour récolter des indices.

Parmi eux il peut y avoir un menteur… il faut donc bien s’assurer de savoir qui c’est avant d’accuser. Une fois que l’on a trouvé le coupable on va sur le dragon où il se cache pour l’accuser. Elémentaires.

Les déplacements se font au dé. Sur les cases losanges on tire une carte indic et on applique l’effet (cela peut être un déplacement ou plein d’autres choses comme révéler aux autres un indice  qu’on aurait récupéré avant.)

Les indices tombent à peu près au même rythme donc la course est toujours serrée. Ce se joue un peu aux dés pour déterminer qui avance plus vite et un peu à la chance des cartes indics qui peuvent vous amener directement sur un personnage.

L’accusation se fait par déduction progressive

Il y a un petit côté « qui est-ce ? » à ce jeu que j’aime bien. Au fur et à mesure des indices (le voleur n’a pas de lunettes, il a des moustaches, une cicatrice et pas de chapeaux) on raye les suspects dont on a la photo sur notre grille. Ces éléments qui arrivent au fur et à mesure des visites renforcent le côté enquête.

L’interaction est bien présente

Des pions dragons barrent certaines routes et vous pourrez parfois les mettre où bon vous semble. C’est le bon moyen pour rallonger le trajet d’un adversaire vers un personnage et ainsi le ralentir. De quoi faire râler tout le monde à la table ….

Du matériel digne des meilleures enquêtes policières

  • Chaque carte personnage est « chiffrée » (c’est plus de la stégano ici mais bon) est pour être lu il va falloir prendre le filtre rouge qui permettra de voir apparaitre le message.
  • La carte de l’espion doit être frottée pour que les lettres inutiles disparaissent et que le message vous donnant la couleur du dragon apparaisse.
  • En fin le sage vous précise si quelqu’un ment à Pékin. C’est avec un miroir que vous lirez ce message écrit à l’envers.

Tout ceci n’est pas indispensable puisque les cartes sont retournées. Mais qu’est-ce que c’est bien fait !!! Ces quelques éléments très bien réalisés apportent un côté immersif incroyable ! Je vous laisse imaginer les enfants en train de déchiffrer les messages à chaque visite d ‘un perso.

 

le plateau du jeu de société les mystères de Pékin
Un plateau bien rempli

Mystère de Pékin vs Cluedo

Oh la la la.. Rien à voir !

Le Cluedo reste un peu glauque quand même : trouver un meurtrier qui a fracassé le crâne de quelqu’un avec un chandelier dans la cuisine…. Ici les mystères de pékin innovent un peu avec leur système de scénarios. Il faudra une fois attraper un voleur, une autre fois un assassin (mais pas de détails sordides ici)). Je vous parlez du matériel, la clairement Les mystères de Pékin mettent une fessée au Cluedo !!

Donc  +1 pour le thème, +1 pour le matos, +1 pour le côté immersif Victoire écrasante !!

Mon avis

Excellent jeu jouable dès 7 ans. Il faut savoir lire pour déchiffrer les messages et découvrir le nom des suspects.

Il y a  une ambiance de « course » autour de la table avec une tension qui monte dès que quelqu’un se rapproche de la fin : un must have.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *